Les 10 métiers du Web

Le métiers du web au havre

L’arrivée d’internet a favorisé la naissance de plusieurs métiers liés au web. En effet, internet est venu avec une multitude de possibilités de métiers. Des plus basiques aux plus complexes, loin d’être des pseudo-métiers ou des « jobs », ils constituent des métiers à part entière. Vous envisagez de faire carrière dans le web ? Découvrez dans cet article les 10 principaux métiers du web pour vous orienter convenablement. Vous trouverez également les fiches métiers ici.

1. Le métier de chef de projet

Afin d’être présentes sur internet, les entreprises font recours à un Webmaster ou chef de projet web. Encore appelé administrateur de site, webmestre ou sitemestre, le webmaster est le concepteur et le gestionnaire de site internet. Pour être webmaster, il faut avoir des aptitudes rédactionnelles et techniques. La première activité de ce dernier est la conception des sites internet attractifs. En effet, pour créer un site il faut utiliser des langages de programmation : les langages front-end et back-end.

Avec les langages front-end, le webmaster utilise les bases de codage (HTML, JavaScript, CSS, etc.) pour mettre sur pied le site internet qui sera visité par les internautes. Les langages back-end permettent la création de la base de données comme les images, les textes, les vidéos, les newsletters, etc., du site internet. Pour faciliter la création de sites web, le webmestre peut s’entourer d’une équipe composée de graphistes, développeur web, rédacteurs, etc.

Pour être un pionnier de son domaine, il est important que le sitemestre dispose des aptitudes éditoriales en dehors des aptitudes techniques. Il ne se limite pas à créer un site web attrayant, il alimente le site d’information et fait la gestion des groupes de discussion du site. C’est la deuxième activité que mène l’administrateur de site.

2. Le métier de rédacteur

Nouveau métier d’internet, la profession de rédacteur web est méconnue du public et très convoitée par les entreprises. Ainsi, cette profession consiste à rédiger des contenus web qui seront publiés sur internet.

Les entreprises ou les marques qui possèdent des sites internet, des pages ou blogs publics font appel aux rédacteurs pour produire leurs textes. Pour rédiger des contenus web, le rédacteur doit avoir un bon niveau de rédaction. Aussi, il doit avoir une belle plume et maîtriser un ou plusieurs domaines. En effet, il est appelé à produire plusieurs contenus de différents domaines.

En ce qui concerne la rémunération, le métier de rédaction web est facturé au mot écrit. Par exemple, s’il rédige un article de 300 mots et que le mot est facturé à un euro, votre salaire sera de 300 euros. Certaines entreprises payent les rédacteurs au nombre de feuillets écrits. Ainsi, la rémunération d’un rédacteur varie selon l’employeur.

Le rédacteur est employé par des marques, des agences digitales, des entreprises et même par des blogueurs qui n’ont pas le temps nécessaire pour rédiger leurs contenus web. De plus, le rédacteur peut décider de travailler en freelance. C’est dire qu’il peut travailler depuis son domicile comme il peut exercer son activité dans les locaux de l’agence qui l’emploie.

3. Le métier de développeur web

L’expert dans le développement informatique collabore avec le webmaster. Sa mission est d’éditer les programmes informatiques qui seront utilisés pour mettre sur pied le site web du client. Pour ce faire, le développeur web doit être excellent en codage. Cela lui permettra de prendre en compte les besoins du client pour créer une destination adaptée au site.

Les destinations englobent l’utilité finale du site. Il peut s’agir entre autres d’un site de vente ou d’achat en ligne, d’un site institutionnel ou de blog. Participant activement à la création de sites web, le développeur web travaille en connivence avec le graphiste, le webmaster, le gestionnaire de publicité…

4. Le métier de Webdesigner et Graphiste

Le rôle premier du graphiste est la conception de contenus graphique (images) pour les entreprises ou marques qui en font la demande. Le graphiste est un professionnel polyvalent. Très présent dans le monde de la publicité, le graphiste est aussi employé pour la conception de site internet. Il se charge de traduire sous la forme d’image le message que l’entreprise souhaite véhiculer sur son site.

Le graphiste est une personne curieuse, douée de créativité. Il maîtrise la typographie, mais également l’utilisation des images et des signes. Les entreprises ou marques font souvent recours au graphiste pour la conception de logo, de packaging, d’affiches publicitaires, etc. En ce qui concerne la rémunération, le graphiste selon son rendement est gracieusement payé.

5. Le référenceur

Le monde virtuel qu’est l’internet contient des milliers de sites web. Chaque jour, des centaines de sites sont créés. Ainsi, permettre aux nouveaux sites internet de bénéficier d’une bonne visibilité auprès des utilisateurs est la mission du référenceur du web.

La principale activité du référenceur est de mettre en pôle position le site web de son entreprise, au-dessus des concurrents. Afin d’y parvenir, il doit maîtriser les outils utilisés pour le référencement et de la recherche. Ajouté à ceux-là, il doit avoir une bonne aptitude rédactionnelle.

Afin d’être performant dans son domaine, le chargé de référencement web doit être au courant des nouveautés technologiques.

6. Le métier de webmarketer

La profession de webmarketing relie le web et le marketing. Son principal objectif est de promouvoir un site internet auprès du public. En amont, il participe à la création du site web. Il est chargé de la rédaction d’un cahier de charge relatif au projet. En aval, il travaille avec le webmaster, le graphiste, le référenceur… sur le contenu à mettre sur le site. Aussi, il est amené à mettre en ligne sur le site les produits commercialisés par l’employeur.

Afin d’exercer pleinement sa mission, il collabore avec le graphiste de l’entreprise. Un bon webmarketer doit utiliser les techniques de référencement pour générer du trafic sur le site internet. Avec des stratégies e-marketing adaptés, le professionnel du web marketing doit rentabiliser le site de son employeur. Comme le référenceur, il doit être à l’affût des nouveautés technologiques qui seront utiles pour son employeur. Comme le rédacteur, le webmarketer peut jouir du statut de freelance.

Pour mener à bien sa mission, il doit maîtriser les techniques d’évaluation qui lui permettront de faire des veilles concurrentielles, des études sur le comportement des clients ou visiteurs, etc. Il est important qu’il dispose des notions sur la conception de site, car son aide sera requise si son employeur souhaite mettre en place un site internet.

7. Le Community manager

Pour la gestion et l’animation de leurs communautés web, les entreprises emploient le Community Manager (CM). Le métier du CM consiste à accroître en ligne l’image et la notoriété d’un produit, d’une marque ou d’une entreprise auprès du public. Cela passe notamment par la création d’une communauté autour de la cible à faire connaître. Pour ce faire, un bon Community manager doit avoir une excellente maîtrise des réseaux sociaux comme Twitter, Facebook, Instagram, YouTube, Printerest, etc. Selon les besoins de son employeur, il déterminera la plateforme qui accueillera au mieux la communauté.

En plus de ses missions de bases, il aura également les missions du webmarketer, du référenceur et du rédacteur. Le CM fait aussi dans la veille concurrentielle (veille stratégique, opérationnelle et technologique). Comme le rédacteur, le Community manager doit disposer d’excellentes capacités de rédaction. Il sera amené à discuter avec les internautes, ainsi il devra être d’une sociabilité plaisante. Comme autre qualité, il devra être curieux, organisé et très créatif.

8. Le métier de gestionnaire de pub

Comme son nom l’indique, le métier de gestionnaire de pub consiste à gérer la publicité pour le compte d’une marque ou d’une entreprise. Le rôle principal du gestionnaire de publicité est de diffuser sur un ou plusieurs canaux des publicités ou campagnes de publicité (Google Ads, Bing Ads, Régies publicitaire). Il ne s’arrête pas à la diffusion, il réalise une veille stratégique de la publicité auprès du public. Parfois, il est amené à gérer et à suivre les retombées de plusieurs campagnes de publicité. À la fin de chaque publicité, il se charge d’éditer un rapport à remettre au chargé de communication.

9. Le métier de growth hacker

Pour optimiser leurs sites web, les entreprises font appel au Growth Hacker. Récemment créé, le métier de growth hacker consiste à générer rapidement du trafic sur le site web de l’employeur avec des techniques innovantes. Pour y arriver, il utilise les outils du marketing digital et de l’analyse de donnée. Le brand content et le développement web viennent compléter l’arsenal de ce dernier.

Grâce au growth hacker, un bon nombre de startups s’est propulsé sur la scène mondiale. C’est le cas des marques telles que Dropbox ou Uber. Afin d’être performant dans sa mission, le growth hacker fait une veille technologique. Il doit être geek, data analyst et doté de créativité.

10. Le métier de copywriter

Le métier de copywriter fait partie des nouveaux métiers numériques. Le copywritter est chargé de concevoir et de rédiger des textes marketing pour le compte d’une entreprise ou d’une marque.

Le copywriter dispose d’une excellente capacité rédactionnelle. Il maîtrise et manie avec habileté la syntaxe. Les textes rédigés par ce dernier sont à la fois limpides et faciles à comprendre. Il a la maîtrise des techniques d’écriture qu’il met en pratique dans ses textes. Il utilise le référencement naturel afin que ses contenus s’affichent pendant la recherche de l’internaute. Il travaille avec des marques et des entreprises qui souhaitent avoir des textes à des fins marketing. Ses rédactions sont spécialement prévues pour : les pages sociales, les communiqués de presse, les sites informatifs, les blogs, etc. Comme le rédacteur, le copywriter est payé au rendement.

Voilà donc présentés et détaillés les 10 métiers du web qui ont le vent en poupe. Comme vous l’avez certainement remarqué, la plupart de ces métiers sont complémentaires. Dans certains cas, l’un est même indispensable à l’autre. Ceux qui en ont la capacité et la possibilité ont tôt fait de se spécialiser dans plusieurs domaines pour une polyvalence à toute épreuve sur le web et bien sûr, plus de rentabilité.

Coo2Boost Création de site internet au havre.

Suivez-moi

Les derniers articles par Laurent Douis